Accès à MyGFV

Les vendanges 2021 en Champagne : une année en demi-teinte

Publié le 9 novembre 2021 par Canovia

Vous voyez l'entièreté de l'article car vous êtes connecté.

 

Les vendanges 2021 en Champagne : une année en demi-teinte

 

Les vendanges 2021 en Champagne n’ont pas été épargnées par les aléas climatiques. Tout comme sa voisine Bourguignonne, la région champenoise a dû faire face à de nombreux défis causés par le gel puis les maladies dans les vignes.

Alors comment les viticulteurs champenois s’organisent-t-ils ? Et comment Canovia les accompagne afin de surmonter cette étape ? Réponses dans les paragraphes suivants.

 

Vendanges 2021 en Champagne : des conditions climatiques compliquées.

Il est évident que le réchauffement climatique ne signifie pas seulement une hausse des températures. En effet, le climat devient de plus en plus contrasté, avec de nombreuses intempéries, toujours plus violentes et plus fréquentes. Un phénomène que les propriétaires de domaines viticoles en Bourgogne ont également subi cette année, comme nous vous l’expliquions dans notre article précédent.

En Champagne, on recense de fortes pluies tout au long de l’année, entrainant ainsi une humidité constante. Combinées à un manque d’ensoleillement et des températures plutôt basses favorisants le gel, les pieds de vigne n’ont malheureusement pas échappés aux maladies (notamment le mildiou et l’oïdium).

C’est dans ces circonstances que les vendanges 2021 ont débuté début septembre en Champagne.

 

Les conséquences sur la production 2021 en Champagne

Beaucoup de vignobles visaient une récolte entre 8 000 et 10 000 kg de raisin par hectare. Finalement, la plupart des récoltants n’ont atteint « que » la moitié de ce qu’ils avaient estimé.

Néanmoins, les conditions climatiques défavorables cette année, ont, à l’inverse été optimales durant les millésimes précédents, permettant ainsi de réaliser d’excellentes vendanges, tant au niveau qualitatif que quantitatif.

Ainsi, pour pallier les maigres récoltes de ces vendanges 2021 certains vignerons auront l’opportunité d’utiliser leur joker, c’est-à-dire les stocks de vin de l’année précédente, actuellement conservés en cuves.

Alors comment sécuriser les prochaines années avec des stocks largement amputés ?

 

MyGFV by Canovia : notre solution pour accompagner les récoltants champenois

Canovia a à cœur d’accompagner et soutenir au mieux ses partenaires viticoles. C’est pourquoi nous mettons tout en œuvre afin de pérenniser les récoltes grâce à notre offre sur-mesure MyGFV. En effet, nous apportons notre soutien financier aux domaines viticoles soucieux du respect de l’environnement en leur permettant d’exploiter de nouvelles vignes grâce à des investissements privés de passionnés. Liés par une passion commune du terroir et du vin, les partenaires et les viticulteurs bénéficient mutuellement de nouveaux financements et de nouveaux rendements, tout en contribuant à la transmission de notre terroir aux générations futures.

Pour savoir comment nous aider à soutenir les récoltants champenois, contactez-nous en cliquant ici.

 

Documents à télécharger